MON ACTU

DĂ©placement en Ukraine avec le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau

En novembre 2023, Marie-Pierre Vedrenne s'est rendue au côté de Marc Fesneau, Ministre de l'Agriculture et de la souveraineté alimentaire, en Ukraine pour réaffirmer leur soutien au peuple Ukrainien et à ce pays en guerre menacé par les crimes brutaux du régime de Vladimir Poutine.

La semaine précédant le déplacement, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a ouvert la voie aux négociations d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne, mettant en lumière les défis et enjeux immenses qui se dessinent pour ce pays et pour l'Union. Cette visite a été l'occasion de réaffirmer la coopération entre la France, l'Union européenne et l'Ukraine. Car oui, l'Ukraine a son destin au sein de la famille européenne.

Sur le terrain, Marie-Pierre Vedrenne a Ă©tĂ© tĂ©moin des efforts considĂ©rables dĂ©ployĂ©s par l'Ukraine, malgrĂ© le conflit, pour mettre en place des rĂ©formes politiques, juridiques et Ă©conomiques essentielles. 

Marie-Pierre Vedrenne a pu avoir un Ă©change constructif avec le ministre ukrainien de l'Agriculture, Mikola Solskyi, soulignant l'importance primordiale du partenariat entre l'UE et l'Ukraine. La sĂ©curitĂ© alimentaire, la prĂ©servation de la production, le soutien aux agriculteurs et aux petites exploitations, ainsi que la nĂ©cessitĂ© de mettre fin Ă  la guerre et de poursuivre la reconstruction, sont autant d'Ă©lĂ©ments essentiels pour renforcer la collaboration entre l'UE et l'Ukraine.   

A Kiyv, la cĂ©rĂ©monie du 11 novembre, honorant nos hĂ©ros, a revĂŞtu une symbolique particulière en prĂ©sence des Ă©lèves du lycĂ©e français de la ville et devant l'ambassade de France en Ukraine. 

« Ils ont des droits sur nous, comme nous avons des devoirs à leur égard ».

Selon Marie-Pierre Vedrenne, une affirmation puissante de notre engagement pour la paix, pour la liberté, pour la solidarité envers ceux qui ont fait preuve de courage & de résilience.

Lorem ipsum
Lorem ipsum
Lorem ipsum
Lorem ipsum
Lorem ipsum