⟵ Retour

Le point PFUE : le mécanisme européen d’ajustement carbone aux frontières

Dans le but de mettre sur un pied d’égalité les pollueurs européens et étrangers, cette taxe carbone permettrait de taxer les importations de produits non-européens dont les émissions carbones sont particulièrement fortes. Pour l’instant, cela ne s’appliquerait que dans certains secteurs (ciment, fer, acier, aluminium, fertilisants et électricité) et seulement à partir de 2026.

Et en trois mots. La députée Renew Marie-Pierre Vedrenne, avec qui mon collègue Giorgio Leali s’est entretenu, le voit comme un des textes “prioritaires” sur le volet de la “puissance” — l’un des trois mots d’ordre de la PFUE, qui comprennent aussi la “relance” et “l’appartenance”, pour ceux qui n’avaient pas bien suivi au fond.

D’après Vedrenne, vice-présidente de la commission du commerce international du parlement européen, les trilogues pourraient commencer dès la fin de 2021 et “aboutir sous présidence française”. Elle prévoit que la France pourrait notamment plaider, comme l’a fait le Parlement européen, pour que la mesure entre en vigueur plus tôt que prévu.

Alors que la PFUE approche, les députés européens de la majorité présidentielle intensifient leurs rencontres avec le gouvernement. Reçus à l’Élysée la semaine dernière, après les annonces présidentielles sur le pass sanitaire, les députés du groupe Renaissance vont se retrouver à nouveau à Paris en début septembre, explique Marie-Pierre Vedrenne. “Si tout se passe bien, on sera reçu à l’Élysée aussi. C’est un élément d’influence extrêmement important pour nous.”

Lire la suite sur Politico.


Poland 'on the path to Polexit' after top court deems ECJ measures unconstitutional
Les députés européens ont averti que la Pologne se dirigeait vers un « Polexit » - une version polonaise du Brexit - après que la plus haute juridiction du pays a jugé que la Pologne n'était pas obligée de suivre l'or...
Défense économique : comment l'Europe peut riposter aux coercitions étrangères
La Commission vient de clore sa consultation pour créer une riposte aux coercitions économiques exercées par des Etats tiers. Dans un rapport paru ce mercredi, le centre de recherche ECFR pointe les risques associés à...
Semi-conducteurs: les dessous de l’union entre Bruxelles et Washington
Prometteuse sur le plan économique, cette nouvelle alliance transatlantique sonne politiquement comme un alignement de l’UE sur les Etats-Unis, dans la guerre commerciale face à Pékin.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK