⟵ Retour

Airbus-Boeing: pourquoi l’UE et les Etats-Unis tentent de sortir du conflit

Le contentieux commercial, qui oppose depuis 17 ans les deux équipementiers, pourrait désormais se régler rapidement, sous la pression de la crise sanitaire et de l’émergence de la concurrence chinoise.

J'y explique que « cet apaisement des relations commerciales ne doit pas empêcher l'Union européenne de s'affirmer sur la scène commerciale et de défendre ses intérêts. »

Mon message est clair : l’UE a toujours souhaité une nouvelle amiable, « la main tendue » devrait être saisie.

La suite dans l'article de l'Opinion.


Le point PFUE : le mécanisme européen d’ajustement carbone aux frontières
Dans le but de mettre sur un pied d’égalité les pollueurs européens et étrangers, cette taxe carbone permettrait de taxer les importations de produits non-européens dont les émissions carbones sont particulièrement fo...
Poland 'on the path to Polexit' after top court deems ECJ measures unconstitutional
Les députés européens ont averti que la Pologne se dirigeait vers un « Polexit » - une version polonaise du Brexit - après que la plus haute juridiction du pays a jugé que la Pologne n'était pas obligée de suivre l'or...
Défense économique : comment l'Europe peut riposter aux coercitions étrangères
La Commission vient de clore sa consultation pour créer une riposte aux coercitions économiques exercées par des Etats tiers. Dans un rapport paru ce mercredi, le centre de recherche ECFR pointe les risques associés à...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK