⟵ Retour

Les eurodéputés restent sceptiques sur le traité entre l’Union européenne et la Chine

Le texte, signé par la Commission européenne et Pékin fin décembre 2020 et publié vendredi 22 janvier, ne convainc pas, notamment sur la question des droits de l’homme. Il doit être ratifié début 2022.

L’exécutif communautaire énumère, au passage, les dispositifs existants, comme le Magnitsky Act européen (régime de sanctions dans le domaine des droits de l’homme), ou, encore à l’étude, un texte sur le devoir de vigilance, qui permettront, assure-t-il, de mieux s’attaquer au sujet. « Avant la ratification, il faudra des avancées », prévient Marie-Pierre Vedrenne.

Article à lire sur le site de Le Monde : https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/22/l-accord-d-investissements-ue-chine-devoile_6067291_3210.html


Une session du Parlement européen au lycée Sainte-Anne d’Auray
La suite de l'article à lire sur le site du journal Le Télégramme - 3 avril 2021...
Le Traité d'investissement Chine-Union européenne a du plomb dans l'aile
Les sanctions prises par Pékin à l’encontre de cinq eurodéputés sèment le doute sur le processus de ratification par le Parlement européen de l’accord, qui doit être lancé dans les prochains mois
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK