⟵ Retour

Nouvelle PAC : le combat porté par Renaissance

Vendredi 23 octobre a été votée la réforme de la Politique agricole commune, une réforme ambitieuse et adaptée aux enjeux futurs. La délégation Renaissance a respecté ses engagements de campagne en défendant une Politique agricole commune qui correspond aux attentes de la société et à la réalité du quotidien des agriculteurs. 

L'agriculture et le commerce international sont deux enjeux qui vont de paire. L'Europe doit s'affirmer pour mieux défendre ses intérêts et ses agriculteurs, tout comme ses normes et ses standards de haute qualité.

Retrouvez ma contribution au livret édité par la délégation Renaissance sur ce lien et dans l'image ci-dessous : http://nouvellepac.eu/.notrecombat/ 

© Renaissance

La réforme de la Politique agricole commune concerne également la Bretagne. Ce sont de nombreuses mesures qui vont permettre de : 

  1. Le rétablissement des autorités régionales chargées de l’exécution et de la gestion, des fonds FEADER qui avait disparu de la proposition de la Commission. Quand les investissements ont une portée régionale, il faut que la Bretagne puisse participer !
  2. Le doublement du versement des aides pour les jeunes agriculteurs. Cette aide pourra être versée à l’actif et non pas à l’hectare, une première pour la PAC !
  3. Le renforcement de la conditionnalité environnementale qui inclut désormais l’obligation d’aligner chaque plan stratégique national avec les exigences de l’Accord de Paris sur le Climat. Le respect de la directive nitrates et de la directive sur l'eau est également renforcé. Les agriculteurs bretons respectant déjà ces dispositions, cela permet de s’assurer que tous les agriculteurs européens rejoignent cet effort et de mettre fin à la concurrence déloyale.   

Pour retrouver la suite du communiqué de presse conjoint écrit avec mon collègue Pierre Karleskind, rendez-vous sur mon site : https://bit.ly/3kxLmOJ 


Politique commerciale de l'UE, fin de la naïveté ?
Depuis le grand hall du parlement européen de Bruxelles, un magazine d'analyse didactique et décalée sur l'Union européenne.
Réaction à la publication de la nouvelle stratégie de la Commission européenne Une politique commerciale ouverte, durable et ferme
« Des changements d’orientations nécessaires qui méritent une réelle concrétisation »
La députée européenne parle d’Europe aux étudiants
Vendredi 29 janvier, ​Marie-Pierre Vedrenne a parlé d’Europe aux étudiants de BTS, dans le secteur agricole au lycée du Rheu, près de Rennes.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK