⟵ Retour

Commerce international. La députée européenne bretonne prône le « juste échange »

Marie-Pierre Vedrenne salue la décision du Parlement européen de ne pas signer d’accord commercial avec la zone de libre-échange sud américaine, tant que les critères environnementaux du traité de Paris et d’autres aspects sociaux ne seront pas pris en compte.

© Benoit Bourgeois

« Grâce à notre mobilisation, le Parlement vient, pour la première fois, d’adopter la position que défend la France : nous ne pouvons pas ratifier d’accord avec un partenaire (ndlr : le Brésil, dans le cadre des discussions sur l’accord avec le Mercosur, communauté économique qui regroupe plusieurs pays de l’Amérique du Sud) qui refuse ouvertement de respecter ses engagements pris dans l’accord de Paris », se réjouit Marie-Pierre Vedrenne. La députée européenne bretillienne MoDem est membre du groupe Renaissance au Parlement européen et vice-présidente de la commission du commerce international du Parlement européen.

Retrouvez la suite de l'article sur le site du journal Ouest-France & également sur Rennes Ma Ville


Nos partenaires commerciaux ne respectent pas leurs engagements
La députée européenne Marie-Pierre Vedrenne (Renew Europe) s’oppose à l’adoption de l’accord actuel avec le Mercosur.
Opinion | Renforçons la coopération transatlantique pour sauver le climat
Dans une tribune, Pascal Canfin et 100 décideurs européens appellent l'Union européenne et les Etats-Unis à travailler ensemble pour verdir leurs économies.
L’eurodéputée s’est pliée aux questions des lycéens
L’eurodéputée Marie-Pierre Vedrenne est venue vendredi au lycée Sainte-Anne, juste avant que les élèves ne retrouvent l’école à la maison, cette semaine.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK