⟵ Retour

Le Parlement européen veut renforcer les armes commerciales de l'UE

© Then Chih Wey

Alors que l'OMC est en crise et que l'agressivité des Etats-Unis saute aux yeux, l'UE cherche à se donner les moyens de riposter à toute attaque commerciale jugée injustifiée.

Le texte sur lequel s'est entendue la commission parlementaire en charge du Commerce international va plus loin : sur proposition de l'eurodéputée (Renew Europe) Marie-Pierre Vedrenne, en charge de ce dossier, le Parlement souhaite que l'Union puisse imposer des mesures de rétorsion dès l'ouverture d'une procédure auprès de l'OMC. « C'est pour moi un élément de dissuasion capital dans la négociation avec un Etat », résume Marie-Pierre Vedrenne qui ne cache pas qu'il a fallu argumenter, dans les arcanes du Parlement, pour convaincre que sa vision n'était pas protectionniste. Là où certains redoutent que l'Europe, par de tels dispositifs, contribue à une escalade de la tension commerciale, elle rétorque que « se doter d'instruments ne sert pas forcément à attaquer ».

Article à lire sur le site de Les Échos


Nos partenaires commerciaux ne respectent pas leurs engagements
La députée européenne Marie-Pierre Vedrenne (Renew Europe) s’oppose à l’adoption de l’accord actuel avec le Mercosur.
Opinion | Renforçons la coopération transatlantique pour sauver le climat
Dans une tribune, Pascal Canfin et 100 décideurs européens appellent l'Union européenne et les Etats-Unis à travailler ensemble pour verdir leurs économies.
L’eurodéputée s’est pliée aux questions des lycéens
L’eurodéputée Marie-Pierre Vedrenne est venue vendredi au lycée Sainte-Anne, juste avant que les élèves ne retrouvent l’école à la maison, cette semaine.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK