⟵ Retour

Interview : « Il n'est pas prudent de donner un blanc-seing à la Chine »

Les inquiétudes des députés européens portent à la fois sur le fond de l'accord entre l'UE et la Chine, jugé trop léger sur les mécanismes de mise en oeuvre des engagements pris, et sur le contexte politique d'atteintes répétées aux droits de l'homme. Il reste du temps pour améliorer le texte, estime l'eurodéputée centriste Marie-Pierre Vedrenne

Quel jugement portez-vous sur le récent accord sur les investissements entre la Chine et l'Union européenne ?

C'est difficile pour moi d'avoir une opinion définitive car nous, parlementaires, n'avons pas encore eu accès à l'ensemble du document et l'on sait que dans ces domaines, le diable est dans les détails. Le champ de l'accord est limité.

La suite de l'interview à lire sur le site du journal Les Échos


Le point PFUE : le mécanisme européen d’ajustement carbone aux frontières
Dans le but de mettre sur un pied d’égalité les pollueurs européens et étrangers, cette taxe carbone permettrait de taxer les importations de produits non-européens dont les émissions carbones sont particulièrement fo...
Poland 'on the path to Polexit' after top court deems ECJ measures unconstitutional
Les députés européens ont averti que la Pologne se dirigeait vers un « Polexit » - une version polonaise du Brexit - après que la plus haute juridiction du pays a jugé que la Pologne n'était pas obligée de suivre l'or...
Défense économique : comment l'Europe peut riposter aux coercitions étrangères
La Commission vient de clore sa consultation pour créer une riposte aux coercitions économiques exercées par des Etats tiers. Dans un rapport paru ce mercredi, le centre de recherche ECFR pointe les risques associés à...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK