⟵ Retour

L'Europe muscle son aide aux salariés victimes du Covid et du Brexit

À partir du 1 er janvier prochain, le champ d'intervention du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation va s'étendre aux salariés victimes d'un licenciement lié à la crise pandémique ou au Brexit. Le budget du fonds a été nettement revu à la hausse.

Peu connu du grand public, le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation(FEM), créé en décembre 2006, prend de l'ampleur. Il ne va plus seulement aider les salariés victimes d'un licenciement lié aux conséquences de la mondialisation, mais également ceux qui perdront leur emploi en raison de la crise pandémique du Covid-19 ou du Brexit.

C'est le sens de l'accord intervenu mercredi soir entre les représentants du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne dans le cadre du trilogue. « Nous voulions que ce fonds soit plus réactif et plus visible », commente Marie-Pierre Vedrenne (Renew Europe), vice-présidente de la commission Commerce international du Parlement européen.

La suite de l'article à lire sur le site de Les Échos 


Nos partenaires commerciaux ne respectent pas leurs engagements
La députée européenne Marie-Pierre Vedrenne (Renew Europe) s’oppose à l’adoption de l’accord actuel avec le Mercosur.
Opinion | Renforçons la coopération transatlantique pour sauver le climat
Dans une tribune, Pascal Canfin et 100 décideurs européens appellent l'Union européenne et les Etats-Unis à travailler ensemble pour verdir leurs économies.
L’eurodéputée s’est pliée aux questions des lycéens
L’eurodéputée Marie-Pierre Vedrenne est venue vendredi au lycée Sainte-Anne, juste avant que les élèves ne retrouvent l’école à la maison, cette semaine.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK